La vanille de la Réunion

23 octobre 2018 0 Par Margot

Nous avons visité la seule coopérative de producteurs de vanille de l’île. Nous avons également appris comment la cultiver en plusieurs étapes pour à la fin obtenir un produit de qualité.

1 ère étape : La culture et la reproduction des plants

La vanille est une orchidée lianescente ( elle pousse autour des arbres comme le lierre chez nous ). Elle est originaire du Mexique. Elle est cultivée au sud et à l’est de la Réunion, essentiellement dans les forêts par de petits agriculteurs.

Lorsque qu’elle a été introduite au XIX siècle elle était utilisée comme décoration et ne produisait pas de gousse. Un esclave de 12 ans, Edmond Albius, a découvert comment féconder les fleurs pour obtenir des gousses. Au Mexique ce sont des  abeilles qui n’existent nul part ailleurs qui se chargent de la pollinisation. Edmond a trouvé comment le réaliser à la main.

2 ème étape : La récolte

Une fois que la gousse est formée, il faut attendre 8 mois avant de la récolter. Mais comment sait-t-on si on peut récolter la gousse? Et bien le bout de la gousse est jaune.

3 ème étape : L’échaudage

La première manipulation après la récolte est l’échaudage. Cela consiste à rassembler toute les gousses et les tremper dans de l’eau chaude à 60°C pendant 3 min.

4 ème étape : L’étuvage

Tout de suite après, on les sort de l’eau et on les met dans des couvertures pour garder la chaleur pour ne pas qu’elles se développent. Puis on les met dans une malle pendant un jour.

5 ème étape : Le séchage

24 h plus tard, on les met sur des plaques, dehors, au soleil pendant maximum 10 jours. Si jamais il menace de pleuvoir, il faut rentrer toutes les plaques pour ne pas que les gousses pourrissent. Si non tout est fichu. Si certaines gousses ne sont pas sèches, il faudra les faire sécher à l’ombre.

6 ème étape : Le triage

Après le séchage, pour s’assurer que les gousses sont bien sèches, on les trient manuellement. Pour effectuer cette étape il faut :

Triage manuel des gousses après le séchage
  • étaler toute les gousses ( qu’elle soit sèches ou non )
  • rouler les gousses dans les main
  • les classer en différente catégories:
    • sèches, à vendre en l’état
    • sèches, mais de moins bonnes qualité, donc à broyer pour vendre en poudre
    • pas encore sèches donc à re-sécher.

7 ème étape : Maturation

Après cela, on les entrepose dans des malles pendant 9 mois pour dévoiler leur parfum. 1 fois par mois il faut vérifier qu’une gousse pourrie ne pourrissent pas les autres.

Conclusion

C’est un très long travail pour obtenir de bonnes  gousse de vanille, ce qui explique leur qualité exceptionnelle et leur prix élevé.