La côte Est (MAJ 23 oct.)

22 octobre 2018 0 Par Jéjé

C’est en un lundi (très) pluvieux que nous décidons, faute de randonnée possible, de nous diriger vers le côte Est pour, peut être, trouver un peu de soleil… Ce ne fut pas le cas. La pluie s’est intensifiée au fur et à mesure que nous descendions vers le sud. Toutefois, l’eau n’est pas tombée de façon continue comme nous en avons l’habitude dans notre Bourgogne Natale, mais nous avons plutôt essuyé une alternance d’averses et d’accalmies.

Nous avons aussi passé 1h30 à attendre dans un resto que l’on veuille bien nous servir nos carry… C’est quand nous nous sommes levés qu’on nous a expliqué qu’il ne nous restait plus que 30 mn à attendre… Et bien nous sommes partis quand même… Nous avons trouvé un peu plus loin une autre table où l’on nous a servi pour le goûter déjeuner des rougail saucisses et carramones fort goûtus ! Un article sur la cuisine de la réunion verra probablement le jour avant la fin de notre voyage. C’est incontournable 😉

Mis à part nos déboires culinaires et météorologiques, la journée s’est bien passée !

l’Eglise Sainte Anne (22 oct.)

Située sur la commune du même nom, cette très belle église a été re-bâtie dans les années 30 et 40 par un prêtre d’origine alsacienne, avec l’aide de ses paroissiens. La suite en photos :

Notre Dame des laves (22 oct.)

La très célèbre église de Piton Sainte Rose, que la coulée de lave de 1977 a miraculeusement épargné. On voit bien l’amas de roche basaltique qui en fait le tour. La lave avait commencé à s’infiltrer par le parvis mais s’est arrêtée de couler juste à l’entrée. Ce que l’histoire ne raconte pas, c’est que le crédit agricole situé à quelques dizaines de mètres de là n’a lui subi aucun dégât 😉

Les coulées de lave (22 oct.)

Comment vous décrire cette impressionnante vision quand, après avoir  roulé au milieu de la végétation luxuriante de l’est,  soudain, on se retrouve au milieu d’une étendue quasi désertique de pierres volcaniques ! Ca et là, la végétation reprend ses droits, mais elle a besoin de temps… La coulée de 2001 a à peine reverdi, couverte de quelques lichens…

Ce ne fut pas évident de photographier ces amas de pierre, tantôt noires, tantôt grises, parfois luisantes de cristaux, parfois recouvertes de lichens. La lumière particulière ce jour là a rendu la tâche difficile à nos appareils photos pour capter de belles images. Par ailleurs, l’immensité du décor n’est pas facile à résumer en quelques clichés…

L’anse des cascades (22 oct.)

Il pourrait s’agir d’une petite crique comme on en trouve beaucoup sur la côte méditerranéenne. Je te laisse cher lecteur, te replonger dans tes souvenirs, et te remémorer un peu ce petit cirque rocailleux baigné par la mer. Remplace la par l’océan indien secoué de vagues et de gros rouleaux. Assombris un peu la roche. Réhausse la falaise de plusieurs dizaines de mètres, recouvre la d’une végétation luxuriante zébrée de cascades d’eau dévalant du plateau. Imagine que ces cascades alimentent une rivière qui coule jusqu’à l’océan. Visualise une palmeraie juste au bord de l’eau. Bienvenue à l’anse des cascades sur l’île de la Réunion !

Si on nous demande ce que l’on a fait de notre journée pluvieuse, on a tendance à répondre rapidement que l’on a passé beaucoup de temps dans la voiture et au resto à attendre un plat qui ne vient pas…

Quand on réfléchit mieux, on se rend compte qu’on a foulé des coulées de lave, visité 2 églises et une magnifique anse, avec de belles et hautes cascades, et tout ça sans se faire mouiller !

La Marine du bourbier (23 oct.)

Quand les premiers colons se sont installés sur l’île « Bourbon » (le nom de l’île à l’époque, « La Réunion » étant son nom révolutionnaire donné en 1793), il n’y avait évidemment pas de port maritime. Etaient alors utilisées les marines, des anses assez larges où il était possible d’approcher les navires assez prêt de la côte, et d’amener des marchandises sur la « plage ». Des constructions éphémères en bois y étaient alors installées, fréquemment balayées par les cyclones. Voici les photos de la marine des bourbiers, aujourd’hui devenue une jolie aire de pique nique.

Panorama de la marine du bourbier