Sortie VTT à Givry

L’été perdurant en ce mois de septembre 2016, mais les grosses chaleur n’étant plus de la partie (même s’il n’a pas fait froid cet après midi encore !) j’ai ressorti mon VTT qui prenait la poussière au garage pour une petite virée en côte chalonnaise.

Au programme environ 35 km (je ne saurai pas exactement quelle distance j’ai parcourue car mon compteur qui prenait la poussière avec le vélo n’a plus de pile, et mon appli smartphone s’est arrêtée en cours de trajet…), dont  20 de ville et de voie verte pour rallier Givry, et 10-15 km à travers les sentiers de la « Chaume », entre descentes rapides dans les fourrés à travers bois, et montées ardues sur les chemins rocailleux dans les prairies.

Bilan : C’était bien, mais c’était dur pour une reprise. Le temps était très très sec, pas besoin de laver le vélo en rentrant, mais il est aussi poussiéreux qu’au départ 😉

Temps très sec ce jour là !

Temps très sec ce jour là !

 

A travers vignes

A travers vignes

Descente au milieu des résineux

Descente au milieu des résineux

Descente rapide dans les fourrés

Descente rapide dans les fourrés

Les prairies de la Vierge, Givry, puis Chalon en arrière plan

Les prairies de la Vierge, Givry, puis Chalon en arrière plan

La Vierge Marie qui surplombe Givry

La Vierge Marie qui surplombe Givry

Retour par la voie verte

Retour par la voie verte

Vacances 2016 en Haute Maurienne-Vanoise

C’est en Haute Maurienne que nous avons passé une partie de nos vacances d’été 2016. Les résidences des stations de ski évidemment bien moins fréquentées en été affichent des tarifs de location tout à fait raisonnables. Ce fut l’occasion de respirer un grand bol d’air pur, et de contempler de magnifiques paysages :  villages de montagnes, lacs, alpages, rocs, sommets enneigés…

Petit résumé rapide des endroits que nous avons visités :

Petite station de ski familiale regroupant les domaines des villages de Bramans, Sollières-Sardière, Termignon, Lans le Bourg, et Lans le Villard qui propose de nombreuses animations l’été, sportives comme culturelles.

  • Le Mont Cenis

Le col du Mont Cenis a pendant longtemps été le seul accès dans la région entre la France et l’Italie. Un lac artificiel a été implanté en 1968 à l’occasion de la construction d’un barrage hydroélectrique. Nous avons fait une jolie ballade le long du lac où il est possible de traverser de petites gorges où dévalent les torrents.

Lac du Mont Cenis

 

  • Bonneval sur Arc

Dernier village de la vallée de la Maurienne, avant la montée au col de l’Iseran. Bonneval a su garder son caractère traditionnel avec ses maisons en pierres, ses toits en lauze et ses rues pavées.

Bonneval-1

 

  • Le col de l’Iseran – 2764 m

Plus haut col routier des Alpes, le col de l’Iseran culmine à 2764 m d’altitude et relie les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise (par Val d’Isere).

Iseran-8

 

Petite balade au dessus de Termignon, dans les alpages du parc de la Vanoise, avec de magnifiques panoramas.

Lac Blanc-4

 

  • Les forts de l’Esseillon

La région d’Aussois (plus en val dans la vallée) compte pas moins de 5 forts édifiés au XIX° siècle par la Maison de Savoie. Situés assez proches les uns les autres, ils ont été construits à des altitudes différentes pour se protéger mutuellement. Ils abritent aujourd’hui des gîtes, surplombent des voies d’escalade ou encore des via ferrata.

Esseillon-3

 

  • Lacs de plan d’amont, plan d’aval et le fond d’AussoisLien google maps

Les retenues du plan d’aval et du plan d’amont témoignent, à l’instar de Mont Cenis, du fort potentiel hydroélectrique de la vallée. Nous avons réalisé une belle randonnée en partant du lac du plan d’aval pour rejoindre le refuge du « fond d’Aussois » à 2500 m.

Plan d'amont-4

 

Nous avons réalisé un petit saut en Italie dans la ville de Suse, située de l’autre côté du Mont Cenis. Cette cité porte les traces d’une longue histoire : vestiges romains, médiévaux, églises baroques de la renaissance… Tout y est ! Même l’incontournable salon de l’artisan glacier où nous avons dégusté de succulentes crèmes.

Susa-6

 

La Haute Maurienne-Vanoise en photos :

Susa-1
Susa-2
Susa-3
Susa-4
Susa-5
Susa-6
Mont Cenis-5
Mont Cenis-6
Mont Cenis-7
Mont Cenis-1
Mont Cenis-2
Mont Cenis-3

Petit aménagement sous combles

Depuis le temps que j’y pensais… Ça y est, je suis enfin passé à la réalisation.

Je cherchais une solution pour valoriser l’espace perdu en sous pente dans la chambre de Marine. Avec seulement 75 cm de hauteur sous le velux, je n’ai rien trouvé dans le commerce qui fasse l’affaire : ni portes, ni tiroirs qui puisse s’adapter sans trop perdre d’espace.
La solution envisagée :  fabriquer des caissons à roulettes sur mesure qui viennent s’encastrer sous la pente.

Les matériaux : quelques planches de mélaminé largeur 60cm, de petites équerres métal et plastique, de petites roulettes rotatives, des poignées de meubles et des vis. Tout cela se trouve en grande surface de bricolage. J’y ai même fait découper mes panneaux de mélaminé sans supplément de prix.

Les outils : visseuse, perceuse, scie circulaire portative (que j’ai empruntée) pour les coupes en biais, équerre, niveau à bulle.

Voilà le résumé en photos. Bon, à y regarder de prêt, ça aurait pu être un peu plus d’aplomb, mais pour un gars qui bricole une fois l’an, c’est pas si mal après tout !